Lecture

Triptyque Syndrôme [E], GATTACA, Atom[KA]

Bonjour à tous. Après une baisse de régime au niveau des livres, une période un peu dure et je ne parvenais pas à me plonger dans des livres, j’ai enfin pris le temps de me plonger dans un bon gros pavé, en février quand j’étais en vacance, et je ne l’ai plus quitté ce mois-ci, tellement il était génial. J’étais d’ailleurs quelque peu frustrée de refermer le livre ce matin, une fois terminé.

Résumés

Lucie Henneb410es-1qh9L._SY344_BO1,204,203,200_elle, lieutenant de police à Lille vit avec ses jumelles. Elle apprend qu’un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage. Un film muet, anonyme, à la mise en scène malsaine qui cache nombres d’horreurs. Au même moment, à Nanterre, le commissaire Franck Sharko, enquêteur schizophrène et tourmenté par la perte atroce de sa famille, tombe sur une affaire : dans le Nord de la France, cinq corps d’hommes ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte crânienne tranchée, cerveau disparu. Les 2 enquêteurs vont, par hasard, se rencontrer car les 2 affaires se relient et travailler ensemble. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années 1950, les deux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu baptisé le syndrome E. Un mal d’une réalité effrayante qui révèle que nous pourrions tous être capables du pire.

Gataca

gataca-franck-thilliez

Une jeune scientifique spécialiste de l’évolution des espèces est retrouvée morte, attaquée par un primate. Franck Sharko est chargé de l’enquête. Lucie Hennebelle, quant à elle, n’est plus lieutenant de police, elle essaie de se remettre doucement du malheur qui la frappe et dont elle tient son acolyte plus ou moins pour responsable. Mais cette affaire va de nouveau les réunir, elle les mène vers onze hommes derrière les barreaux. Leurs points communs : tous ont commis des crimes barbares et tous sont… gauchers. Enfin, la découverte d’une famille de Néandertaliens assassinés par un Cro-Magnon. Quel est le rapport entre ces affaires et des crimes éloignés de 30 000 ans ? La clé est dans ces quelques lettres : GATACA…

Tome 3: Atom[Ka].

Un an et Au4l0z2CIAADdiEdemi après la fin de GATACA, le lieutenant Lucie Henebelle et le commissaire Franck Sharko vivent ensemble à Paris, où ils tentent de se remettre du drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. A l’approche de Noël, une nouvelle enquête débute : Christophe Gamblin, journaliste, est retrouvé mort, enfermé dans son congélateur. Sa collègue a disparue alors qu’elle enquêtait sur les sites les plus pollués du monde. La seule trace de son identité est retrouvée griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. Parallèlement à cela, une ancienne affaire de femmes enlevées et retrouvées in extremis dans des lacs gelés refait surface. Froid, radioactivité et enfants disparus sont les maitres mots de cette affaire, et tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, utilisant son passé pour le rendre fou, un assassin fourbe et disciple de « l’ange rouge », le serial killer qui avait kidnappé et séquestré sa première femme des années plus tôt, tué par Sharko lui même,  joue avec lui de manière dangereuse et veut vengé la mort de son maître.

Critique :

Si je dois en choisir un parmi les trois que je préfère, je ne serais pas choisir précisément, même si la dernière enquête m’a particulièrement touchée.

J’ai apprécié que chaque tome nous emmène en profondeur sur un sujet. Moi qui suis plutôt ignorante sur la science, tout y est parfaitement approfondi et compréhensible. On va au tréfond de l’horreur humaine, avec un syndrome dans le cerveau capable de faire des ravage, la complexité de l’ADN qui fabrique des tueurs, et le nucléaire, où le pire de l’espèce humaine s’y développe pour une intrigue inhumaine et internationale. En parallèle de ses enquêtes on peut suivre la vie de nos deux enquêteurs favoris : Sharko et Hennebelle. Si j’ai toujours une préférence pour Sharko, cet être que la vie n’a pas épargné par l’horreur, je peux dire que Lucie a enfin réussi à me toucher, surtout avec le drame qu’elle vit.

J’ai, encore une fois, été conquise par la plume de Thilliez. Cet écrivain, est vraiment un expert pour nous tenir en suspens. Même si parfois on sait un peu en avance qui est le tueur, la traque qui s’ensuit es tout simplement haletante. Maintenant je n’ai qu’une hâte  : ouvrir de nouveau un de ses livres qui attendent chaudement dans ma PAL.

Note : 9,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s